Sacs à puces…

Sacs à puces…

Vous savez que je suis en quête d’un mode de vie, de consommation surtout, plus éthique, plus minimaliste, en même temps je veux rester ce que je suis et ne pas renier ce que j’aime. Continuer la couture, car fan de mode j’aime le processus de création, mais j’aime aussi choisir les tissus, imaginer la tenue, l’assortiment avec les autres vêtements, les chaussures et les matières. Je fais attention à ma façon d’acheter, mais mes moyens ne me permettent pas de m’habiller ou de coudre exclusivement avec des marques ou des maisons distribuant des matières éthiques; qui se préoccupent de la toxicité des produits utilisés à la fabrication, afin de prendre soin de moi, de ma santé et dans un même temps attachent une importance égale au bien être et à l’équité de ceux qui les fabriquent.

Pour autant, je n’en reste pas moins une femme occidentale, accro de mode, aimant aussi changer régulièrement de garde robe, « j’ai jamais rien à me mettre », même si en vieillissant je privilégie certaines matières et certaines formes; maintenant j’aurai plutôt tendance à acheter un modèle en plusieurs exemplaires, plus que plusieurs modèles différents, je suis plus fidèle aux vêtements que j’aime porter, à certaines marques qui me correspondent plus, aux formes qui me vont et dans lesquelles je me sens bien…

En bref, je ne veux pas abandonner ma face « artificielle » au bénéfice de ma face « justicière éthique », je veux trouver une solution qui équilibrera ces deux préoccupations, je veux bien être une bobo écolo / consciente mais ne pas avoir à sacrifier mon élégance quotidienne pour autant…

Et j’ai trouvé je crois une solution.

Le deuxième main ou l’occasion.

Ce concept n’est pas nouveau, simplement il s’adapte à la période à laquelle nous sommes et aujourd’hui « les fripes », « les puces » de nos parents se vendent sur internet.

Avantages:

  • les substances toxiques utilisées pour le traitement des fibres se sont bien atténuées au fil des lavages et du coup moins néfastes pour notre épiderme et nos environnements.
  • Le vêtement aura plusieurs vies, ou du moins une deuxième vie, donc double utilisation, période d’obsolescence moins rapide.
  • Moins de déchets vestimentaires pour notre belle planète.
  • Un budget un peu moins important consacré au vêtement chaque mois, années, donc des revenus plus disponibles pour une alimentation de meilleure qualité ou autres choses importantes.
  • un quotidien et un lieu de vie moins encombré, permettant une meilleure circulation des énergies dans nos maisons (mais nous reparlerons de ce sujet lors d’un prochain article); en bref une maison plus feng shui.

J’ai beaucoup de mal à acheter en friperie ou dans ces lieux ou tout est en tas, il faut fouiller, quand y a trop de choses ça ne me donne pas envie de chercher et je repars toujours bredouille.

Depuis quelques années déjà, j’achète moins, il faut dire que je me suis mise à la couture, du coup les vêtements que je ne m’achète pas, je les couds, et même si mes nombreuses parutions sur les réseaux sociaux donnent l’impression que je ne cesse de coudre des choses nouvelles, je n’ai pas non plus une garde robe monstrueuse. De plus, l’an dernier, j’ai un temps pris des kilos, qui ont fait que je ne suis plus rentrée dans ma garde robe (dans laquelle j’avais pas mal de pièces que je possédais depuis une dizaine d’années), ça m’a obligé à faire pas mal de vide et j’ai dû refaire un petit assortiment à la bonne taille. Bien sur, j’ai pas mal de choses, je suis loin de deux pantalons/deux tee shirt/deux pulls, un jeu au lavage un jeu à porter, mais je suis beaucoup moins la « fashion addict »que j’étais à 20 ans.

Dans ma garde robe d’été j’ai beaucoup de robes (les kilos ne m’ont pas obligés à toutes m’en débarrasser) qui ont au moins 5/6 ans, je prends soin de mes vêtements, quand j’en achetais pas mal , j’avais un peu plus les moyens d’acheter « meilleure gamme » que le tee shirt à 5€ qui se déforme dès le deuxième lavage, du coup mes vêtement restent en bon état.

Sauf qu’une robe qu’on met depuis 6 ans tout les étés, on finit par s’en lasser, on a moins envie de la porter; alors chaque saison on doit racheter quelques pièces pour remettre du sang neuf dans sa garde robe. Au fil du temps, même si on garde ce pantalon pour le jour ou…, cette robe pour un cocktail dans lequel on n’est jamais invité ou ce maillot de bain en 36 dans lequel on ne rentrera plus jamais, on fini par accumuler les cartons de fringues qu’on ne mettra plus jamais. Ceux ci prennent de la place dans la penderie de la chambre, dans le garage ou dans le grenier de Mamy, du coup c’est bien de faire du vide, de se débarrasser définitivement de « cette robe que tu aimais tant et que tu avais acheté en vacances du temps ou tu était en couple, dans ce petit village si mignon au sud de l’Italie »…

Nos souvenirs ne sont pas enfermés dans nos vêtements, ils sont dans nos cœurs et dans nos cerveaux, alors on peut se débarrasser de nos vêtements sans y perdre nos âmes.

Sur la blogosphère et même a la télévision on en entend beaucoup parler, il s’agit d’un site (ou application) qui s’appele VINTED.

Sur VINTED vous achetez des vêtements d’occasion et vous vendez vos vêtements d’occasion. La présentation est ludique et attirante.

Vous créez votre profil, photo ou pas, description, vous rentrez dans votre profil votre taille de vêtements, de soutif, de chaussures, de doigts (pour les bijoux) ceux de votre jules, de votre fils, de votre chien (ah non… pas de catégorie animaux…) 😉 (ben oui je me trouve drôle!). Ensuite vous pouvez enregistrer vos marques préférées, du coup vous êtes informé à chaque nouvelles parutions.

Puis vous allez sur le fil, au fur et à mesure qu’il y a des articles publiés, ils défilent. Sinon vos cherchez par catégories de fringues en affinant ou pas… Vous sont proposés uniquement des vêtements dans vos tailles, c’est un premier tri…

Pour acheter, si un article vous intéresse vous rentrez dans la fiche ou vous avez un peu plus de détail (acheteur, prix, taille couleur, état et tout ce que le vendeur aura noté comme indications supplementaires. Vous pouvez noter votre article comme favoris en cliquant sur le petit coeur, il sera stocké dans vos favoris ainsi vous le retrouverez rapidement si vous souhaitez le revoir.

Quand vous notez en favoris, le vendeur reçoit une notification, parfois il vous propose même un nouveau prix plus bas, mais juste à vous… ou pas!

Soit vous sortez, soit vous souhaitez acheter. Si vous souhaitez acheter vous aurez plus bas dans la fiche les frais de transport à la charge de l’acheteur à rajouter au tarif de l’article, vous cliquez sur acheter, seront calculés le prix de l’article, les frais de transport plus une petite commission pour le site, j’imagine, (ex: pour une paire de chaussure à 8€ il y aura 3.78€ de frais de transport et 1.10€ de frais supplémentaires, soit 12.88€ tout compris envoyé dans un relais colis.

Vous payez au site. Quand vous recevez votre colis vous informez le site de la bonne réception du colis et le vendeur est payé.

Pour vendre: vous prenez votre article en photo, vous donnez les infos que vous souhaitez, l’état, s’il a été beaucoup porté, jamais, si il a une tache, la taille, la couleur le max de renseignements, la marque et vous fixez le prix (pour vous aider vous avez un échantillon d’articles similaires qui vous est proposé avec les prix pour vous aligner ou pas sur ce qui est déjà en vente sur le site). Vous choisissez aussi la taille du colis, ce que décidera du prix du transport pour l’acheteur.

Et vous publiez. Quand une personne vous met dans les favoris, vous recevez la notification, vous avez son pseudo, vous pouvez ou pas baisser le prix…

Quand un de vos produit est vendu, vous êtes informé et vous recevez une étiquette RELAIS COLIS avec l’adresse du client à imprimer et à coller sur votre carton ou emballage et vous portez au Relais colis le plus proche de chez vous. Le site enverra à votre client une notification comme quoi le colis à été remis au transport et il pourra ainsi suivre l’acheminement de son colis. A réception l’argent sera versé sur votre cagnotte VINTED. Vous déciderez de réinvestir sur le site ou de vous faire virer l’argent sur votre carte ou Paypal.

Voilà, c’est plutôt simple, pas d’argent à avancer pour les frais de transport, les Relais colis sont souvent ouvert dans un panel d’heures assez large, le mien est une Maison de la Presse ouverte tout les jours de 6h du mat à 19h30 et même le dimanche matin. Donc, c’est simple le matin en partant au boulot de jeter son paquet ou le soir en rentrant de récupérer les chaussures commandées.

Chacun peut y mettre les photos comme il le souhaite, portées, posées par terre, sur cintre, je trouve que portées ça donne une valeur ajoutée. Je me suis trouvé une paire de tongs kickers que j’ai déjà depuis 12/15 ans et que j’adore car elles sont hyper confortables, j’ai trouvé les mêmes sur le site à 8€, pas neuves bien sur, je vais leur offrir une deuxième vie et à mes pieds l’assurance d’un bon maintien. J’ai retrouvé le jumeau de mon pantalon préféré dans une autre couleur, un maillot de bain noir d’une marque que j’adore jamais porté… Sur le site il y a les vêtements enfants / bébés et je trouve ça encore plus intéressant pour les petits qui portent si peu de temps leurs vêtements…

Bref, je voulais faire du vide… J’ai pour l’instant plus acheté que vendu… mais c’est le concept, je pense… Mais j’achète plus éthique… Enfin moins nocif… Je me sens moins coupable! 😉

Pour 120€ j’ai acheté deux pantalons: un Benetton et un Bonobo, 5 robes dont une Mango, grain de malice… deux paires de chaussures Kickers, une jupe et un maillot de bain Benetton…Voilà une nouvelle garde robe.

Voila, encore un pas vers une consommation plus raisonnée. Achetez moins de produits neufs, essayer au maximum d’acheter du deuxième main et faire profiter les autres de ceux que je ne portent plus…

Avez vous déjà testé ce site? Qu’en pensez vous? Je veux bien vos retours d’expériences…

Comme je vous en ai informé sur les réseaux sociaux cette semaine, avec beaucoup de regrets, les articles dorénavant paraîtront toutes les deux semaines… Le blog à du mal à prendre de l’ampleur, il baisse même en fréquentation, du coup j’ai moitié moins de « lus » chaque semaine qu’au début, ma motivation en prend un coup… Mon écriture est peut être moins « haletante »ou les sujets trop communs, je ne sais pas? C’est vrai aussi que ça me prends beaucoup de temps et peut être qu’en espaçant les parutions, je serai moins lassante et plus productive… Je me remets en question,sans laisser tomber vous voyez!

Du coup, je vous retrouve dans 15 jours, le samedi 09 juin…

Cricri.

Le site VINTED

La petite chanson de la semaine: ici